ChargementChargement

Pentakill

Grasp of the UndyingGrasp of the Undying

À l'affiche

Vidéo

Grasp of the Undying

Album

Grasp of the Undying

Paroles

  • Piste 01

    The Cull

    Cut down, one by one
    No sound remains
    Don’t fear if death finds you, this day

    Are you with me
    Let us savor the pain
    Do you hear the distant sound
    Calling your name

    In time, all of us are forgotten
    The ones that don’t belong to the pages of history

    But as my forefathers, I take to the open seas
    And as long before, I follow and don’t ask more
    Passed down, long before, the stories of old

    This time, I will not be forgotten
    I won’t be towed along with the feeble and the enemy

    But as my forefathers, I take to the open seas
    And as long before, I follow and don’t ask more
    Passed down, long before, the stories of old
    And won’t be called upon
  • Piste 02

    Mortal Reminder

    Blinded by hate brought by the fall
    As I swear death to all
    You will feel my vengeance
    As I claim your mortal soul

    I will punish and destroy
    Those responsible for this ploy
    I will seek a thousand deaths
    I will bring a thousand years of war

    All that I had taken away
    My home is gone, and my loved ones slain
    For every sleep claims a piece of me
    Every waking moment, every single dream

    As the masses came
    Like a shadow through this land
    They laid siege to all we ever had
    I stood strong, I was honor bound
    I stand defiant, I stand ever proud
    I am the chosen
    I am the guardian, the guardian

    Now I seek the blood of those
    Who claimed the innocent
    I will hunt the enemy to the last
    I will banish and rejoice
    The final breath of foes
    You will see what you have made
    You will see what I have finally become

    All that I had laid to the waste
    My spirit broken and just memories remain
    For every day claims a piece of me
    Every waking hour claims my inner peace
    My inner peace

    As the masses came
    Like a shadow through this land
    They laid siege to all we ever had
    I stood strong, I was honor bound
    I stand defiant, I stand ever proud
    I am the chosen
    I am the guardian, the guardian
  • Piste 03

    Tear of the Goddess

    The unknown terror
    That stood alone
    Passed from the days of the early suns
    Through worlds of lost belief
    Laid waste and buried deep

    Summoned to be set up to fall
    But there’s no fear
    That lives inside this soul

    Inside this world
    There is no way back to forgiving us
    Undone, deliverer
    The sinful and the saviors of the innocent

    And so
    Keepers of old
    Keep us from cold
    Let us fight once more
    Till our honor is restored

    The unknown terror
    That lives below
    Breathes the flames from the dying suns
    And lives to wake the dying ones
    The dying ones

    The dying ones
    (The dying ones)
    (The dying ones)

    Inside this world
    There is no way back to forgiving us
    Undone, deliverer
    The sinful and the saviors of the innocent

    And so
    Keepers of old
    Keep us from cold
    Let us fight once more
    Till our honor is restored
  • Piste 04

    Infinity Edge

    Beyond the lands of dreams
    I hear the call of riches
    Word of waters blessed unnatural
    Granting power of gods to men

    Under the distant sun is my calling
    I walk the lands
    That death cannot conquer
    And through the unforgiving worlds
    The battle lays in wait
    Seeking the way
    That leads me to the power of the edge
    The edge

    I'm living and dying a thousand lives
    And it’s taken its toll on me this time
    The edge cares not so why should I
    Because I breathe the air of immortals
    And I'll be the true invincible
    The edge is my destiny

    So far from home I'm reeling
    I've seen the fall of friends
    The end of the road approaching
    I will have my victory

    I will not cease to be
    You will not ever stop me
    I won't give up the dream
    You cannot ever stop me

    Seeking the way
    That leads me to the power of the edge

    I'm living and dying a thousand lives
    And it’s taken its toll on me this time
    The edge cares not so why should I
    Because I breathe the air of immortals
    And I'll be the true invincible
    The edge is my destiny

    I'm living and dying a thousand lives
    And it’s taken its toll on me this time
    The edge cares not so why should I
    Because I breathe the air of immortals
    And I'll be the true invincible
    The edge is my destiny

    My destiny
    My destiny
    My destiny
    My destiny
  • Piste 05

    Dead Man’s Plate

    Is there reason, in this life
    We call our own
    So many misguided visions
    And trusting deceit
    And in our shallow pursuit of truth
    We lost ourselves

    May the storms gather
    May the cinders roam
    Those that will die will still remember

    You drank deep and you paid the price
    (What did you think you would find)
    Answer the dark whisper
    And you will tear this world apart
    Our world apart

    When the walls came down
    We were left abandoned here
    There’s no soul inside us
    We’re just all flesh and bone
    To wander the dead lands forever

    Will we ever get the chance

    Will we ever get the chance
    To show them
    So many forgotten and we live on
    In the city that once was timeless

    You drank deep and you paid the price
    (What did you think you would find)
    Answer the dark whisper
    And you will tear this world apart
    Our world apart

    You will tear this world apart
  • Piste 06

    The Hex Core mk‑2

    Is that all you’ve got to say
    Cause this is not another game
    Not one that you wanna play
    Step, by step, by step
    Death march to your grave

    Is that all you’ve got to say
    Cause this is not another game
    Not one that you wanna play
    Step, by step, by step
    Death march to your grave

    There’s no one left you can blame
    A lonely war dance of pain
    Step, by step, by step
    Death march to your grave

    Is that all you’ve got to say
    Is that all you’ve got to say

    Step, by step, by step
    Death march to your grave
  • Piste 07

    The Bloodthirster

    Cast down the weak
    Those who deceived us
    Those who would let us burn
    Liars and cheats
    Brittle and weak
    Another day will come

    Crawling on your knees right to the end
    I let you pretend you had your last days
    Calling for me to disappear
    I cannot be so easily sent forth

    As you descended on them
    You carry their memories of endless pain
    As remnants to their end
    One after one
    You sever them, sever them
    Sever

    Sever, sever your demons deep within
    A shadow that’s been long instilled

    Cast down the weak
    Those who deceived us
    Those who would let us burn
    Liars and cheats
    Brittle and weak
    Another day will come

    Torment so easily dispensed
    You tried to break our will but you failed
    Calling the serpentine flame
    Until we were just dust and remains

    As you descended on them
    You carry their memories of endless pain
    As remnants to their end
    One after one
    You sever them, sever them
    Sever

    Cast down the weak
    Those who deceived us
    Those who would let us burn
    Liars and cheats
    Brittle and weak
    Another day will come

    Cast down the weak
    Those who would flee us
    Those who would let us burn
    Liars and cheats
    Feeble and weak
    I see them
    Another day will
    Another day will
    Another day will come
  • Piste 08

    Frozen Heart

    Up here on the roof of the world
    Up here on the roof of the world

    Long have we sought to ascend this place
    A life of servitude to omens
    The elders have promised us long before
    With evil banished to the wastelands
    Hands of the chosen will extend to us

    Upon the roof of this world
    Distant voices calling for the final fight
    We will answer with victory

    Long have we fought for these lands
    In the shadows and the stories of the promised light
    Now to take our place beyond

    Up here on the roof of the world
    Up here on the roof of the world
    Where we are sworn to guard no more
    Up here on the roof of the world

    Long have we fought to protect this place
    These haunted dreams never ending
    Clinching to the promises of life reborn

    Upon the roof of this world
    Distant voices calling for the final fight
    We will answer with victory

    Long have we fought for these lands
    In the shadows and the stories of the promised light
    Now to take our place beyond

    Here on the roof of the world
    In the cradle of the storms
    Where vengeful winds cut to the bone
    And there’s no turning back

    (Here on the roof of the world)
    (Here on the roof of the world)
    (Here on the roof of the world)

    Up here on the roof of the world
    Up here on the roof of the world
    Where we are sworn to guard no more
    Up here on the roof of the world
  • Piste 09

    Rapid Firecannon

    A forgotten place inside the lonely tower
    Tear it down with a metal roar
    The war eternal, I assail the unassailable
    A second release unhaunted by my past

    Beneath the marshlands
    Calling forth the night
    Buried deep a weapon forged in fire
    Fathers and sons their kin laid to waste
    (An evil is renewed)

    Light up
    The night with flames and cinder
    For I am renewed
    (Down in flames)
    (Feel the kick and watch them burn)

    Light up
    Caught in the crossfire Overwhelming firepower
    (Now return to hell)
    (In a firestorm)

    Out with the old
    In with the new world order
    Die or obey the choice is yours
    Undetected, into the spider’s web
    Taking it apart slowly piece by piece

    Find a shadow to hide me, and I wait
    Tricksters and spellweavers beware
    With this flame I culled the weak
    Made my nation strong again
    Well now they’re all dead and gone
    Dead and gone

    With this blade
    I call the weak
    Make my nation strong again

    Beneath the marshlands
    Calling forth the night
    Buried deep a weapon forged in fire
    Fathers and sons, their kin laid to waste
    (An evil is renewed)

    Light up
    The night with flames and cinder
    For I am renewed
    (Down in flames)
    (Feel the kick and watch them burn)

    Light up
    Caught in the crossfire
    Overwhelming firepower
    (Now return to hell)
    (In a firestorm)
  • Piste 10

    Blade of the Ruined King

    Instrumental
  • Notes de production

    Alex « Scherzo » Temple

    Production (Blade of the Ruined King) et orchestrations (Mortal Reminder)

    Bob « robesman » DeBelina

    Coordinateur de production

    Christian « Praeco » Linke

    Producteur exécutif, ingénieur du son

    Danny Lohner, alias Renholdër

    Production, mixage et voix (The Hex Core mk-2)

    Dzijan Emin

    Orchestrations (Blade of the Ruined King)

    Eugene « kyugene » Kang

    Guitares basses

    Jason « chupacobbler » Willey, alias ProtoShredanoid

    Guitares principales

    Joe « Keytar Dragon » Atlan

    Claviers, piano

    Jørn Lande

    Voix (Cull, Mortal Reminder, The Bloodthirster, Dead Man's Plate et Frozen Heart)

    Chœur et orchestre symphonique F.A.M.E.'S. de Macédoine

    Orchestre et chœur (Blade of the Ruined King) et cordes (Mortal Reminder)

    Mike « PitmanDrums » Pitman

    Producteur, percussions, guitares rythmiques, guitares principales, guitares acoustiques, synthés

    Noora Louhimo

    Voix (Tear of the Goddess et Frozen Heart)

    Per Johansson

    Voix (Infinity Edge et Rapid Firecannon)

    Richard « RickyTee » Thomson

    Percussions, guitares rythmiques, guitares principales, guitares acoustiques, synthés

    Scott Kirkland

    Production et mixage (The Hex Core mk-2), synthés (The Bloodthirster)

    Smiley Sean

    Percussions, enregistrement et ingénieur du son

    Tommy Lee

    Percussions (The Hex Core mk-2)

    Viranda « Viranimal » Tantula

    Directeur créatif, producteur

    Musiques et paroles écrites par Pentakill.
    Enregistré et produit par Riot Games à Los Angeles et à Londres.
    Mixage et mastering : Jacob Hansen.

Le groupe

Vous avez semé. Vous en récolterez bientôt le fruit.

ConséquencesConséquences

Quand le ciel, aux confins nord de Freljord, s'assombrit et quand les guerriers se rassemblent autour des braises du foyer, ils évoquent souvent une nuit mortelle sur la glace, une rage meurtrière et déchaînée. C'est un conte qu'on ne se transmet qu'en murmurant dans le froid et dans l'effroi. Pour certains, ce n'est qu'une légende inventée pour effrayer les enfants. Pour d'autres, le simple fait de l'évoquer, c'est inviter les guerriers de métal à revenir des royaumes des confins. Aucun témoin n'a survécu à cette sombre nuit, mais, parfois, un conteur audacieux évoque un combattant fou tuant à grands coups de hache. Il prétend que même ses frères ne pouvaient réfréner sa fureur. Ce n'est qu'en faisant s'effondrer sur lui une montagne qu'on interrompit le géant de métal.

Et c'est ainsi que le dernier concert de Pentakill prit fin.

Au sud des cieuxAu sud des cieux

Les contes de la venue de Kayle sur Runeterra diffèrent. Certains parlent d'une comète de feu qui ouvrit le ciel en deux, d'autres d'une monture draconique aux ondoiements flamboyants. Et ce ne sont que deux des légendes décrivant comment Kayle en vint à marcher parmi les mortels. Dans son armure étincelante, cette déesse guerrière d'or venue d'un monde déchiré cherchait des alliés pour mener une guerre épique contre les hordes diaboliques de sa sœur. Incapable de trouver sur Terre des guerriers à l'âme assez trempée, elle se rendit sur Runeterra à la recherche de combattants de métal.

Les discours divins de Kayle ne s'exprimaient que sous la forme de grands opéras de metal symphonique. La tristesse sans fin de ses arias perçait le cœur de tous ceux qui les entendaient et les auditeurs étaient souvent submergés par une telle mélancolie que la mort les saisissait à la fin de ces chants. Mais comme chaque chant durait plusieurs heures, ils avaient le temps de mettre leurs affaires en ordre avant que la mort ne les emporte. Pourtant, malgré la force lyrique contenue dans ses livrets, nul ne comprenait vraiment l'intensité de la souffrance de Kayle, nul ne pouvait apercevoir le chagrin de son existence sans périr immédiatement.

Sauf Karthus.

Sous les vestigesSous les vestiges

Après la fin désastreuse de leur dernier concert, au cours duquel Mordekaiser avait réduit en poussière toute la foule de Freljord, Karthus avait ordonné à Olaf de battre le « Rythme briseur de mondes » qui, en fracassant la croûte terrestre, avait fait s'effondrer le plus haut pic du royaume de glace sur Mordekaiser. Tandis que les rocs tombaient en cascade, le groupe s'enfuit dans les tréfonds de Runeterra pour échapper à la colère des reines de guerre de Freljord et aux sanglantes vendettas.

Karthus s'installa à Bilgewater où il fit carrière dans les oraisons funèbres. L'espérance de vie des natifs de Bilgewater s'améliora alors étonnamment ; désireux de ne pas infliger ce supplice à leurs familles, tous étaient devenus extrêmement prudents. Karthus fit alors la tournée des bouges les plus fétides pour chanter aux veillées alcoolisées des pirates assassinés, ce qui changeait l'assistance des charivaris de haute mer habituels. Une lente descente dans les profondeurs de la folie et de l'oubli l'attendait quand la silhouette rayonnante de Kayle descendit sur Bilgewater.

Elle entendit le puits sans fond de souffrance que trahissaient les paroles de Karthus et elle comprit que lui seul pouvait comprendre sa douleur. Il s'ensuivit une nuit de débauche arrosée, de poésie gothique et de grands airs lyriques qui chassa tous les habitants du quartier vers les quais-abattoirs, d'où ils se jetèrent avec soulagement dans un océan peuplé de monstres affamés de chair humaine. Ensuite, Karthus et Kayle prêtèrent le Serment des Roqueurs, celui de revenir plus forts que jamais. Somme toute, rien ne vaut les grandes douleurs partagées.

Leur comeback serait le plus spectaculaire jamais vu.

Parmi les vivantsParmi les vivants

La silhouette encapuchonnée de Yorick s'éloigna vers le sud du sanglant carnage de Freljord et ne s'arrêta que sur les étendues de Shurima brûlées par le soleil. Jusque-là, il avait toujours évité la lumière du soleil, de peur de voir des gens faire la grimace en découvrant son hideux visage. Il aida à exhumer les tombes d'empereurs morts depuis longtemps, ce qui lui permit de passer beaucoup de temps dans les ténèbres des souterrains, pour le plus grand plaisir de ses camarades de chantier.

Sa basse unique se révéla être l'outil idéal pour fracasser la pierre tendre de Shurima, mais cela avait souvent pour effet secondaire de liquéfier le sable, et plusieurs personnes qui creusaient des tombes furent enterrées vivantes. Néanmoins, c'était toujours mieux que de passer un instant de plus avec cet homme si ennuyeux que même les pierres en pleuraient. Après avoir été chassé de tous les sites de fouille de Shurima, inspiré par sa longue fréquentation souterraine de princes ensevelis depuis longtemps, Yorick décida que lui aussi voulait être enfoui sous les sables.

Il creusa son propre mausolée dans la roche et il s'enterra dans une tombe obscure, ardemment désireux de passer les prochains siècles dans la solitude. Yorick dormit donc sous la terre jusqu'à ce que Karthus et Kayle ouvrent sa tombe. Les deux chanteurs ne firent rien pour détromper Yorick, convaincu que le temps avait passé et que tous ceux qui voulaient sa mort n'étaient plus que des cadavres.

Ils prétendirent que le royaume mortel était de nouveau prêt pour Pentakill.

Que le rock soitQue le rock soit

L'ensevelissement de Mordekaiser sous la montagne de Freljord avait inspiré Sona, et tandis que les autres membres du groupe s'exilaient dans le désespoir, elle fut saisie par le besoin de composer des opéras rock symphoniques. Elle visita les plus grands temples du monde (et d'ailleurs), mais aucune acoustique ne lui paraissait suffisante pour satisfaire son besoin de faire résonner la musique des sphères. Les grands temples des glaciers de Freljord lui étant désormais interdits, Sona fit voile avec l'équipage maudit du Festin du Serpent jusqu'à un archipel volcanique situé dans les eaux orientales inexplorées de Bilgewater.

L'ayant déposée, l'équipage repartit dare-dare tandis que Sona installait ses claviers pour sculpter les îles à grands chocs sonores. Elle joua les notes mêmes de la création ; les pentes volcaniques s'élevèrent tandis que des pluies de lave formaient des tuyaux d'orgue, mêlant d'une façon solennelle et mystique les tout-puissants accords de sa riche musique aux couleurs du couchant reflété par ses yeux. Ses notes étaient si puissantes qu'elles voyagèrent entre les mondes et firent sombrer des continents entiers (un concert dut même être annulé du côté de l'Atlantide). Encerclée par de puissants volcans, Sona enflamma les cieux avec le magma qu'elle arrachait au noyau de la planète. Cependant, malgré ces fabuleux prodiges, son jeu demandait davantage encore. Il exigeait le feulement démoniaque des guitares d'outre-monde et le séisme sonore des fûts et des basses.

Et c'est à ce moment que le bac enflammé qui portait Karthus, Yorick et Kayle pénétra dans le cercle de feu basaltique de Sona.

BellicisteBelliciste

Malgré ce que lui criait son instinct, Olaf ne resta pas à agoniser sous la montagne avec Mordekaiser. Yorick étant parti pour le sud, le principal partenaire de beuverie d'Olaf avait disparu. Pour se consoler d'avoir survécu à ce qu'il pensait être son ultime concert, il tenta de se saouler à mort avec l'alcool le plus dangereux de Runeterra. Il tomba sur un dénommé Gragas et finit avec lui dans les profondeurs de Zaun où il avala de la binouze du Puisard en racontant ses exploits passés et en mettant au défi les gorilles des Barons de la chimie de s'attaquer à lui.

Il parvint à mettre à profit son principal talent (cogner) dans l'industrie des combats clandestins. Opposé à des golems techno-chimiques, Olaf découvrit que son talent naturel pour la batterie pouvait aussi servir à réduire en pièces ces êtres mécaniques. Il chercha, combat après combat, les adversaires les plus dangereux. Mais il finit par succomber sous les coups de Drago, l'une des créations les plus mortelles de Viktor. Au moment où son adversaire s'apprêtait à infliger le coup de grâce, un hurlement perçant fit éclater le globe de cristal contenant le cerveau transplanté du golem. Fou de rage qu'on lui refuse de mourir, Olaf bondit sur ses pieds, prêt à frapper de nouveau. Il se retrouva face à crâne avec son ancien chanteur.

Olaf allait survivre. Et jouer de nouveau.

Rouille en paixRouille en paix

Lorsqu'une montagne s'effondra sur Mordekaiser, il prit cela pour un signe des dieux du métal lui disant que sa tâche démoniaque (apporter le métal à la populace) était accomplie, qu'il avait atteint l'apogée du métal. Ses puissants accords avaient à ce point fracassé la structure du monde que l'univers l'avait puni à coups de montagne. Une fin digne du grand-prêtre du métal.

Mais Mordekaiser savait qu'il renaîtrait des ruines incandescentes du pic effondré, roi du métal hier et demain. Mais le temps passait et son attente tournait à l'endormissement. Ceux qui vivaient à l'ombre de la montagne évitaient ce pic maléfique de métal noir et de roche malfaisante. À son sommet, le manche d'obsidienne d'une hache rugissante était comme planté dans la roche. Les légendes se multipliaient sur cet endroit maudit : elles affirmaient que quiconque pourrait retirer la hache de la montagne saurait réunir les hérauts d'un nouvel âge du métal.

Quand la prophétie se réalisa enfin, ce fut pour révéler un dieu du rock incandescent. Tandis que Mordekaiser se redressait pour voir quel géant avait retiré la hache de la roche, il vit ses anciens compagnons de groupe accompagnés par une valkyrie flamboyante. Karthus tendit la hache dont les cordes tranchantes frémissaient d'anticipation.

« Le groupe est reformé », dit la Liche.
Mordekaiser

MordekaiserMordekaiser

« Je ne fais pas que repousser les limites de mes enceintes. Je les désintègre. »

Lorsqu'une montagne s'effondra sur Mordekaiser, il prit cela pour un signe des dieux du métal lui disant que sa tâche démoniaque (apporter le métal à la populace) était accomplie, qu'il avait atteint l'apogée du métal. Il savait qu'il finirait un jour par revenir à la vie, mais, le temps passant, son attente se changea en sommeil. La montagne n'était plus qu'un amas maléfique de métal et de pierres maudites. À son sommet, le manche d'obsidienne d'une hache rugissante était comme planté dans la roche. D'après les légendes, quiconque réussira à retirer la hache de la montagne deviendra le véritable héraut du nouvel âge du métal.

Karthus

KarthusKarthus

« Qu'importe ce qu'il advienne, je serai votre mort à tous. »

Karthus se lança dans une carrière solo à Bilgewater, où il gagna sa « vie » en récitant des oraisons funèbres. L'espérance de vie des natifs de Bilgewater s'améliora alors étonnamment ; désireux de ne pas infliger ce supplice à leurs familles, tous étaient devenus extrêmement prudents. Karthus partit ensuite en tournée dans tous les bars sordides où l'on veillait des pirates assassinés. D'après lui, ses sinistres mélodies valaient bien plus que leurs habituels chants d'ivrognes.

Yorick

YorickYorick

« Plus de basse. Monte les basses. Monte les ******* de basses. Plus fort. Plus fort. »

N'étant pas contre un peu de nouveauté, Yorick choisit de passer ses vacances dans le désert de Shurima. Jusque-là, il avait toujours évité la lumière du soleil, de peur de voir des gens faire la grimace en découvrant son hideux visage. Sa basse unique se révéla être l'outil idéal pour fracasser la pierre tendre de Shurima, mais cela avait souvent pour effet secondaire de liquéfier le sable, et plusieurs personnes qui creusaient des tombes furent enterrées vivantes. Néanmoins, c'était toujours mieux que de passer un instant de plus avec cet homme si ennuyeux que même les pierres en pleuraient.

Sona

SonaSona

« ...! »

Sona rêvait de composer les opéras-rocks symphoniques les plus grandioses et de partir en tournée dans les plus sublimes temples du monde (et ailleurs), mais l'acoustique n'était jamais à la hauteur de ses exigences en matière de résonnance cosmique. Sona prit la mer avec le groupe (aujourd'hui disparu) Festin de Serpent en direction d'un archipel volcanique, où elle sculpta les îles avec des sons brutaux. Là, elle libéra la musique de la création. Ses notes étaient si puissantes qu'elles voyagèrent entre les mondes et firent sombrer des continents entiers (un concert a même dû être annulé du côté de l'Atlantide).

Olaf

OlafOlaf

« Trouvez-moi de nouveaux tambours, cymbales, cloche, double pédale. Ouais, un nouveau set, en gros. L'ancien est cassé. Il a pris feu. Ouais, j'y ai mis le feu. »

Après avoir survécu à ce qu'il pensait être son ultime concert, Olaf décida de se soûler à mort avec la bibine la plus mortelle de Runeterra. Il arriva ainsi dans les profondeurs de Zaun, où il enchaîna les cocktails du Puisard, raconta à qui voulait l'entendre ses exploits passés et provoqua quelques truands bardés d'implants techno-chimiques. Olaf se retrouva vite plongé dans l'univers clandestin des clubs de combat de golems. Opposé à des géants techno-chimiques, Olaf découvrit que son talent naturel pour la batterie pouvait aussi servir à réduire en pièces ces êtres mécaniques.

Kayle

KayleKayle

« Les dieux du métal font-ils couler de la lave en fusion dans vos veines ? Si oui, alors je peux vous consacrer un peu de mon temps. »

Déesse guerrière originaire d'un monde ravagé par les conflits, Kayle est arrivée à Runeterra sur le dos d'un somptueux dragon serpentin. Elle recherche des alliés pour livrer une guerre épique contre les hordes diaboliques de son hérétique de sœur. La planète Terre n'ayant donné naissance à aucun guerrier digne de ce nom, elle s'est rendue à Runeterra dans l'espoir d'y trouver des guerriers faits d'un tout autre métal. Elle communique par le biais d'opéras symphoniques virtuoses et la tristesse infinie de ses arias de métal frappe en plein cœur ceux qui l'écoutent. Littéralement.

2017 Grasp of the Undying

Dates de la tournée

  • Équinoxe de printemps / Noxus

    Auditorium du Bastion immortel

    Support

    Noxtoraa, Quadrakill

  • Solstice d'hiver / Stonehenge

    Fosse de Sarsen

    Support

    Ringar Sto, George Michel, John El Ton

  • Jour des Neiges rouges / Freljord

    Arène de l'Abîme hurlant

    Support

    Sorcière de glace, Gardiens du givre

  • Carnéiennes / Mont Olympe

    Acropole de Zeus

    Support

    Ciel et Hadès, Titanomachie, Tragédie grecque

  • Journée de la Ruine / Îles obscures

    Chambres des arcanes

    Support

    Plaie mobile, BB Brutes

  • Nuit de l'horreur / Bilgewater

    Quais-abattoirs du Pont du boucher

    Support

    Jeune Camarde, Écumeur-de-soif, Les Fatals Pirates

  • 14 piltembre / Zaun

    Zénith du Puisard

    Support

    La Boue Kétanou, Kendji Gojirac

  • 2017 / Nouvelles terres désolées

    Colisée de Bandle

    Support

    Petit Corps Malade

Télécharger

Grasp of the Undying

Nous avons demandé à Pentakill le prix qu'ils voulaient fixer, mais le nombre de la bête n'est pas une réponse valable, alors nous vous permettons de télécharger gratuitement Grasp of the Undying sur notre site Internet (également disponible via les options de streaming ci-dessous).

Télécharger MP3

Disponible le 04/08/2017 :

  • Spotify
  • YouTube
  • iTunes
  • SoundCloud
  • Google Play
  • Deezer
Télécharger